top of page

LE PLATEAU SPORTIF

DESSINSB_LPEJ copie.png

DERNIERE ÉTAPE AVANT LE GRAND RENDEZ-VOUS DE CET ÉTÉ

Dans tout juste 2 semaines, du 21 au 23 juin, le Longines Global Champions Tour – Longines Paris Eiffel Jumping accueillera l’élite du saut d’obstacles mondial. Exceptionnellement délocalisé à la Plaine de Jeux de Bagatelle, le concours parisien aura, à quelques jours du grand rendez-vous de l’été, des allures de répétition générale.

Ben Maher1.jpg

UN PLATEAU À LA HAUTEUR DE CETTE ÉDITION ANNIVERSAIRE.

2024 est une année exceptionnelle pour le Longines Global Champions Tour – Longines Paris Eiffel Jumping, le plateau de cavaliers l’est tout autant et fait la promesse de 3 jours de grand sport. Vainqueur sur l’étape de St Tropez au début du mois avec son fabuleux Eic Up Too Jacco Blue, l’Autrichien n°7 mondial, Max Kühner fera honneur de sa présence, tout comme les Britanniques Ben Maher (n°2) et Scott Brash ou encore les Belges Niels Bruynseels, Grégory Whatelet et Jérôme Guery et Nicola Phillipaerts. Chouchou du public parisien, le Français multi-médaillés Roger-Yves Bost sera lui aussi de la partie et tentera de faire encore mieux qu’en 2023 où, avec son impressionnant gris Classius Clay VDV Z, il terminait 2e du Longines Global Champions Tour – Grand Prix de la ville de Paris. À ses côtés, Kevin Staut et Grégory Cottard, tous deux en lice pour une sélection olympique mais aussi Olivier Robert, Julien Anquetin et Aurelien Leroy particulièrement en forme en ce moment, défendront également les couleurs tricolores. Paris est son jardin et il compte bien le démontrer à nouveau. L’Allemand Christian Ahlmann, double vainqueur de l’épreuve reine (2019 et 2022) sera présent et compte bien inscrire davantage son nom dans la légende du concours parisien. Maestro de l’équitation et auteur de barrages d’anthologie, son compatriote Marcus Ehning sera cependant un concurrent de taille. Fidèle à la capitale, le Brésilien Marlon Modolo Zanotelli qui avait enflammé la piste en2022 lors de sa victoire dans le grand prix viendra lui aussi tenter le doublé. Vice-champion olympique par équipe à Tokyo, l’Américain Kent Farrington (n°6 mondial) sera sans aucun doute l’un des cavaliers les plus redoutés du week-end.

 

La relève tricolore sera également à surveiller de près. Jeanne Sadran qui réalise actuellement sa plus belle saison sportive, Antoine Ermann et Nina Mallevvaey poursuivront leur ascension vers le haut niveau.

 

GCL

Du côté de la GCL, la bataille sera tout aussi impressionnante. En tête du classement provisoire, les Cannes Stars powered by Iron Dames tenteront de creuser davantage l’écart dans la course aux points. Nul doute qu’à Paris, où la fondatrice et Présidente Virginie Coupérie-Eiffel a toujours mis un point d’honneur à mettre en avant les femmes dans le sport, la première équipe 100% féminine du circuit aura à cœur de briller. Elles devront cependant faire face à une concurrence de taille puisqu’elles sont suivies de près par les redoutables Stockholm Hearts et Madrid in Motion.

UN PROGRAMME RICHE

 

Des chevaux et du sport de haut-niveau au cœur de l’une des plus belles villes au monde, voilà ce qui attend le public du 21 au 23 juin. Pendant 3 jours, pas moins de 14 épreuves sont au programme. Du CSI 1* au CSI 5*, tout le monde aura sa place. Premier rendez-vous majeur de ce week-end sportif, la GCL épreuve par équipe en 2 manches à 1m55 et 1m60 prendra place le vendredi soir. Le lendemain, samedi 22 juin, le Longines Global Champions Tour Grand prix présenté par la Ville de Paris verra s’affronter les meilleurs mondiaux. Le dimanche le sport de haut niveau sera toujours au rendez-vous avec notamment le CSI5* Eiffel Challenge à 1m55. Les vendredi et samedi soir, après la compétition, l’artiste équestre Lorenzo se produira. L’occasion de poursuivre un peu plus la féérie et de fêter comme il se doit la 10e édition du Longines Global Champions Tour – Longines Paris Eiffel Jumping.

Julien Anquetin & Gravity of Greenhill2.jpg
bottom of page