08 décembre 2017
Performance et cheval du mois - Décembre 2017

PERFORMANCE DU MOIS 

Julien Epaillard, plus rapide que son ombre !

Ambiance et rapidité : deux clés du succès qui ont mené Julien Epaillard, le cavalier de la Team Laiterie de Montaigu à la victoire vendredi 1 er décembre dernier lors du Speed Challenge des Longines Masters de Paris.

 

L’épreuve commence et le public est déjà dans les starting block pour encourager les 27 cavaliers au départ du Speed Challenge à Villepinte.

La pression monte dans les tribunes et fait exploser certains cavaliers qui tentent malgré tout de rattraper leurs 2 secondes perdus à chaque faute commise.

 

Edward Levy est le premier français à rejoindre le siège central avec ses 66.05 secondes. Mais c’était sans compter sur le Hollandais Leopold Van Asten qui le devance de 3 secondes.

C’est au tour de Kevin Staut de s’élancer sur la piste et montrer du grand Kevin pour rejoindre à son tour la 1ère place au provisoire.

Mais c’était sans compter sur l’incroyable cavalier de la Team Laiterie de Montaigu, Julien Epaillard et son partenaire Cristallo A LM… Courbes serrées, options, vitesse et précision étaient au rendez-vous. Le couple gagnant avec 60.99 secondes devant Kevin Staut et Lorenzo de Luca.

 

Un moment qui nous rappelle la belle victoire de Julien Epaillard lors du Longines Grand Prix sous la Tour Eiffel … 

CHEVAL DU MOIS

Romantic Love, cheval de l’année by l’eperon.fr

 

Chaque année leperon.fr propose aux internautes de voter pour le Cheval de l’Année.

En 2017, la rédaction de L’Eperon avait mis à l’honneur 21 équidés toutes disciplines confondues : complet, CSO, dressage, endurance, poneys, reining ou encore voltige.

 

Aux coudes à coudes avec Hermès Ryan, le cheval de Simon Delestre, c’est finalement Romantic Love, le partenaire de complet de Gwendolen Fer qui a été sacré Cheval de l’Année 2017.

Avec un total de 67,41% des suffrages en complet et 22,64% des suffrages au total, il signe le retour des chevaux de complet dans les chevaux de l’année.

Une victoire bien méritée après avoir été sacré vice-champion de France à Pau et s’être emparé du CIC*** de Jardy. Un couple qui a un bel avenir devant lui quand on sait que Gwendolen Fer est la première femme à avoir remporté un CIC****.